Urinoir public à Boufarik: Pour une bagatelle de près de 200 millions

La réalisation de vespasienne à Boufarik tant décriée par la population et les services concernés a coûté la bagatelle de 180 millions de centimes.


Cette structure, réalisée en tôle légère, a été implantée depuis plus d’une année sans être raccordée. Cet urinoir public décidé par le président de l’APC avec la bénédiction du wali de Blida a été démonté cette semaine.

C’est ainsi que 200 millions sont partis en fumée en raison de l’entêtement du premier magistrat de la ville des Oranges.

Source: http://www.liberte-algerie.com/mai2002/29/le_radar.htm