Cinq "harragas" de Boufarik périssent en mer

Tout Boufarik est en émoi, la ville pleure ses jeunes morts, après à la disparition de  ces cinq fils en haute mer.

Ils sont jeunes, tous à la fleur de l’âge ne dépassant pas les 25 voire 26 ans. Ils ont décidé d’aller au-delà de la Méditerranée pour une vie meilleure, bravant les dangers et le mauvais temps. Hélas ! le destin en a voulu autrement, car l’embarcation  de fortune a chaviré au large des côtes entre  Mostaganem et Oran.

Ils étaient une quinzaine de harragas, dont cinq boufarikois, qui cherchaient a atteindre le littoral espagnol.

Il a fallu une semaine pour que le premier corps d’un des cinq boufarikois soit rejeté par la mer du côté des côtes oranaises.

Les familles des défunts sont désemparées, notamment dans les démarches légales concernant la reconnaissance des leurs. Car la tache s’avère difficile, vu l’état de décomposition  avancée des corps.

Une enquête  est en cours, cette dernière est menée par la cellule de sécurité compétente.

https://www.jeune-independant.net/cinq-harragas-de-boufarik-perissent-en-mer/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir