En l'espace de quatre jours, la ville de Boufarik a été le théatre de quatre explosions de bombes. Des dizaines de familles endeuillées et sinistrées, sous le choc et l'émotion, s'indignent en faisant serment que dorénavant tous feront face aux terroristes intégristes. Boufarik sous les bombes, la population de cette ville vit l'horreur au quotidien. Il ne se passe pas un jour sans que des dizaines de familles ne soient endeuillées et sinistrées par les agissements barbares des terroristes intégristes.

BOUFARIK, la ville des oranges, vient de connaître un vrai carnage. Cinq personnes assassinées à l’arme blanche, deux journalistes, deux membres de l’exécutif communal et un chômeur. Tout a commencé le mercredi 1er décembre vers 23 heures, lorsqu’un groupe de terroristes d’une trentaine d’hommes a investi la cité Maya, à la sortie de la ville.

Le 22 juin 1979 une tragédie a frappé la ville Boufarik sur ce déraillement de train qui a décimé une famille.

En effet, une partie de la famille a succombé à ce tragique accident.

Ce deraillement est l'un des plus meurtrier et il restera gravé à jamais dans les mémoires de tout Boufarikois.

Derniers Commentaire

Et ça continu en 2018 ! :sad:

Bonjour, étant un ancien élève de ce prestigieux Lycée de 78 à1982, je garde de très beaux...

Salami je vous conseil de fermer ce l'y car il n est pas a la place qu' il faut je pense qu' il...

Salam, Bonjour J'ai fréquenté le Lycée Ibn Toumert entre 1981 et 1984. J'avais M.Delettre comme...

Fanfare de Boufarik
02.02.2018 22:55

:sigh: Yes!!! je me retrouve pendant ses années; lorsque la musique n'etait pas une...